Gare au Grand Chauve!

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Elle s'appelait Sarah

Mélodrame de Gilles Paquet-Brenner avec Kristin Scott Thomas, Mélusine Mayance, Niels Arestrup

affiche sur Allociné

Un film sur les secrets de familles et la rafle du Vel d'Hiv' joué tout en finesse qui évite l'écueil du larmoyant.

L'histoire

Le film se passe sur deux plans: de nos jours une journaliste américaine mariée à un français enquête sur la rafle du Vel d'Hiv' et à l'époque une famille juive vit le terrible événement.

Serait il possible que le lourd passé refasse surface aujourd'hui?

J'ai aimé

Le sujet du film est à mon sens bien plus les secrets de familles et le poids de l'histoire que l'Histoire en elle même.
Le film m'a fait penser à l'excellent livre de Philippe Grimbert ''Un secret'' que je viens de lire (hasard du calendrier!).

Ceci étant dit se souvenir du passage honteux pour notre histoire que constitue cette rafle ignoble est salutaire d'autant plus que le sujet est relativement peu représenté au cinéma [1].

J'ai aimé l'interprétation tout en finesse des comédiens qui évitent de sombrer dans le larmoyant, le pathos et les grands moments de bravoure.
Compte tenu du sujet ce n'était pas évident la tentation pouvant être forte. Le scénario reste subtil, les personnages humains et du coup l'ensemble est crédible et efficace sans être démonstratif.

La réalisation est propre et sans fioritures, rien à redire.

J'ai moins aimé

Je n'ai pas de critiques franches à faire au film à ceci près qu'il m'a laissé l'impression d'être un bon petit film.
Je me rends bien compte que c'est en contradiction avec le paragraphe précédent mais il me semble qu'il manque du souffle au récit pour qu'il soit réellement prenant.

La sobriété est salutaire mais du coup il y en a peut-être un peu trop.
J'ai du mal à mettre précisément le doigt sur ce qui a manqué, je suis donc particulièrement intéressé pour avoir d'autres avis!

Conclusion

Je conseille ce film à tous.
J'étais un peu réticent à aller le voir car je ne suis pas un grand amateur de mélodrames historiques mais je ne regrette absolument pas.
Si vous craignez de voir un descendant de La liste de Schindler ou du Choix de Sophie et de sortir du film déprimé vous pouvez aller voir le film sans trop de craintes.
Certes le sujet est bien entendu difficile et le drame présent mais l'angle choisis offre un sentiment apaisé et la dimension humaine d'un drame familial.

Un bon film à voir donc!

Notes

[1] à noter 2 films en 2010, dont Elle s'appelait Sarah; je n'ai pas vu La rafle dont les critiques étaient mitigées

Commentaires

1. Le mardi, novembre 2 2010, 13:31 par marionnette

Par contre le titre est pourri... tu sais déjà que l'histoire est triste et que tu vas pleurer!

Il s'appelait Stewball, c'était un cheval blanc, il était mon idole, et moi j'avais 20 ans..

pardon, je m'égare

2. Le mardi, novembre 2 2010, 19:21 par Grand Chauve

ah oui bonne remarque, le titre est pas tip top je suis bien d'accord!